La Table autonome des aînés des Collines, une affaire de communauté

La Table autonome des aînés des Collines (TAAC) soutient et développe des initiatives répondant aux besoins des aînés de son territoire. Cet organisme de concertation a mis en œuvre plusieurs initiatives au fil du temps dont l’objectif vise la qualité de vie des aînés.
L’organisme coordonne ainsi cinq projets majeurs. La plupart couvrent les sept municipalités de son territoire, soit Cantley, Chelsea, L’Ange-Gardien, La Pêche, Pontiac, Notre-Dame-de-la-Salette et Val-des-Monts.
TAACoMOBILE
Le projet TAACoMOBILE s’avère une unité réfrigérée mobile. Il offre aux aînés ainsi qu’à leur famille, une occasion d’acheter des fruits et légumes d’agriculteurs locaux, à côté de chez eux.
« Ce marché ambulant est aussi un carrefour d’information grâce à notre chauffeuse sentinelle, explique la directrice générale, Lyne Besner. Elle peut diriger les gens vers les ressources disponibles ou vers notre intervenante sociale. L’été prochain, on ajoutera des activités sur place comme des ateliers de cuisine ou d’informatique. »
SOS proches aidants des Collines
L’initiative SOS proches aidants vise, quant à elle, à encourager les proches aidants d’aînés sur le territoire de la MRC des Collines-de-l’Outaouais dans leur rôle. L’organisme leur donne ainsi accès à différentes ressources comme des services d’information, de formation, de soutien et de répit.
« On a l’intention d’acheter des tablettes pour permettre d’assister à la conférence en ligne, ajoute-t-elle. Elles seraient préparées pour qu’il n’y ait pas de manipulation, que ce soit le plus simple possible. »
Municipalité amie des aînés
La démarche vise à encourager la participation active des aînés au sein de leur communauté. Municipalité amie des aînés invite les conseils municipaux à élaborer une politique et un plan d’action en ce sens.
Sensibilisation à l’âgisme
La TAAC prévient l’âgisme grâce à une série de huit capsules vidéo. Celles-ci ont été tournées avec des aînés et des jeunes par Pixie Cram, un cinéaste de Chelsea.
Pour promouvoir cette approche intergénérationnelle, tous partagent leurs visions, connaissances et cheminements
de vie.
Le soutien aux personnes vulnérables
Une intervenante du milieu apporte un soutien aux personnes âgées vulnérables et isolées du territoire.
« Elle prend le temps de développer une relation humaine dans le respect de chacun, selon sa problématique. Avec la COVID-19, elle travaille beaucoup par téléphone et en visioconférence. Elle dispense également des formations aux éclaireurs sentinelles. »
Ces citoyens, intervenants ou personnes bénévoles, suivent un cours de deux heures afin d’agir de façon adéquate auprès
des aînés.
Le rôle de sentinelle leur permet d’identifier si certaines personnes vulnérables sont en difficulté. Mais, ils peuvent aussi leur donner de l’information sur des ressources ou les référer vers un service dont ils pourraient avoir besoin pour régler une situation.
« Le territoire est tellement grand, que l’intervenante ne peut pas être partout. Les éclaireurs sentinelles sont des bénévoles de la communauté. Ça peut être un pharmacien, un pompier ou encore une dame bien impliquée dans sa municipalité. »

Isabelle Yde

isabelley@journalles2vallees.ca